03 / 2012

La protection sociale du travail de care non rémunéré. Les besoins d'adaptation de l'Etat social liés à l'évolution du partage du travail entre femmes et hommes

Mandant/mandante

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes (BFEG)

Équipe de projet

Heidi Stutz

En coopération avec

Caroline Knupfer (Centre de recherches de la conférence suisse pour l'aide sociale CSIAS)

L'État social suisse ne couvre que très peu les tâches ménagères et de soins non rémunérées. De longue date, cette protection vient du chef de famille rémunéré. La répartition des rôles a évolué, et ce modèle traditionnel correspond de moins en moins à la réalité. Il devient urgent d’envisager une alternative. Ce papier de réflexion présente la situation au niveau de la recherche internationale, analyse la situation suisse, passe en revue les propositions de solutions et indique où se trouvent les lacunes et les besoins d’améliorations.

Rapport du projet

Etude de fond (173 pages)


> de | fr

Autres Publications

Heidi Stutz: Ökonomie der unbezahlten Care-Leistungen. in: Brüchiger Generationenkitt? Relations intergénérationnelles en mutation. Perrig-Chiello, Pasqualina; Martina Dubach, éd., Forum Université et société de l’université de Berne, Hochschulverlag, Zürich, 2012, pp. 105-115 (en allemand)


Caroline Knupfer, Heidi Stutz: Reconnaissance du travail de care dans le système de sécurité sociale suisse. Sécurité sociale. CHSS 1/2012, pp. 9-12